Da Le Monde del 14/10/2005
Originale su http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3210,36-699255@51-697827,0.html

Weah en tête des résultats partiels

Les résultats partiels de la présidentielle libérienne de mardi placent George Weah largement en tête, a indiqué jeudi la présidente de la Commission nationale électorale (NEC), Frances Johnson Morris. Selon une estimation portant sur 362 bureaux de vote - sur un total de 3 070 -, l'ex-vedette du football a obtenu 24,1 % des voix, contre 14,7 % pour Ellen Johnson Sirleaf et 13,9 % pour l'homme d'affaires Charles Brumskine.

Selon la Nec, la participation aux élections générales a atteint environ 72 % dans les 15 comtés du pays. La lenteur de la publication de ces premiers résultats contraste avec les estimations diffusées par les nombreuses radios de Monrovia, déclenchant critiques et suspicions au sein de la population."Cela prend trop de temps et ils n'ont même pas encore parlé de Monrovia, qui concentre le plus d'électeurs", proteste Gabriel Johnson, qui a pu se procurer pour cinq liberties (environ 8 centimes d'euros) une liste des résultats annoncés par les radios. "Pourquoi la Nec met-elle autant de temps ? Ils ne devraient pas être si lents, les gens vont se méfier", a-t-il encore prévenu.


URNES LENTES À REGROUPER

Des représentants des candidats ont également dénoncé d'importants écarts de pourcentages et les variations d'estimations au fur et à mesure de la publication des résultats partiels. "C'est très dur pour nos partisans de nous voir passer de la troisième place à la fin du classement, remplacés par un candidat qui n'aura des voix que dans sa ville natale", a expliqué jeudi Israel Akinsanya, un cadre de l'équipe de campagne de Charles Brumskine, peu avant que son candidat ne remonte au troisième rang dans le classement.

En réponse aux spéculations et manifestations d'impatience, la présidente de la Nec a souligné que le regroupement des urnes depuis les zones reculées était très lent, dans un pays où seulement 200 km des routes sont goudronnées. "Certaines personnes affirment que nous sommes en train de tricher. C'est ridicule", a protesté Mme Johnson Morris. "Je comprends que certaines personnes soient illettrées, mais vous, les personnes éduquées, devriez nous aider alors que la presse ne nous rend pas la tâche facile", a-t-elle poursuivi.

Les résultats définitifs sont attendus le 26 octobre et, si aucun des candidats à la présidentielle n'obtenait une majorité absolue, un second tour est prévu le 8 novembre.

Sullo stesso argomento

Articoli in archivio

I risultati delle presidenziali in Liberia
Weah al ballottaggio contro un’economista
Voto regolare, ma milizie ribelli si avvicinano alla capitale
La Liberia insegue la pace nelle urne
Nessun candidato sembra in grado di vincere al primo turno
 
Cos'� ArchivioStampa?
Una finestra sul mondo della cultura, della politica, dell'economia e della scienza. Ogni giorno, una selezione di articoli comparsi sulla stampa italiana e internazionale. [Leggi]
Rassegna personale
Attualmente non hai selezionato directory degli articoli da incrociare.
Sponsor
Contenuti
Notizie dal mondo
Notizie dal mondo
Community
• Forum
Elenco degli utenti

Sono nuovo... registratemi!
Ho dimenticato la password
• Sono già registrato:
User ID

Password
Network
Newsletter

iscriviti cancella
Suggerisci questo sito

Attenzione
I documenti raccolti in questo sito non rappresentano il parere degli autori che si sono limitatati a raccoglierli come strumento di studio e analisi.
Comune di Roma

Questo progetto imprenditoriale ha ottenuto il sostegno del Comune di Roma nell'ambito delle azioni di sviluppo e recupero delle periferie

by Mondo a Colori Media Network s.r.l. 2006-2021
Valid XHTML 1.0, CSS 2.0