Da Le Monde del 31/10/2006
Originale su http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-829583@51-827462,0.html

Face Ó la vague de crimes commis Ó Naples, Prodi envisage d'envoyer la troupe

"Il y a une analyse en cours" pour examiner "les bienfaits à long terme" de l'envoi de l'armée à Naples, a déclaré, mardi 31 octobre, le chef du gouvernement italien, Romano Prodi."Cette fois, la lutte ne sera pas menée pour calmer l'opinion publique pour quelques jours ou quelques mois mais ce sera une lutte permanente pour assurer la sécurité des citoyens", a-t-il ajouté.

La veille, le ministre de la justice, Clemente Mastella, avait estimé que le gouvernement devait envisager le recours à l'armée pour enrayer une vague de meurtres et de vols à main armée dans cette ville où sévit la Camorra, la mafia locale. "La situation est dramatique. Avant, [l'envoi de troupes militaires] était tabou, mais maintenant je suis prêt à en discuter", a-t-il dit.

Sept meurtres ont été enregistrés dans la capitale du Mezzogiorno depuis vendredi 27 octobre. Mardi, deux hommes ont été abattus près du siège de la police financière à Torre del Greco, dans la banlieue sud. A Naples même, un homme de 36 ans a été tué dans un magasin de jeux vidéo.

D'après un sondage réalisé par l'institut IPR, 47 % des Italiens estiment que l'armée pourrait aider à combattre la criminalité à Naples et ses environs, contre 43 % qui sont d'un avis contraire.


"CONTRÔLE DU TERRITOIRE RUE PAR RUE"

Le ministre de l'intérieur, Giuliano Amato, a pour sa part annoncé mardi soir l'envoi de 1 000 policiers supplémentaires dans la région de Naples afin d'effectuer un "contrôle du territoire rue par rue". Outre ce renfort d'effectifs, le ministre a promis davantage de moyens. Il fournira en particulier des motos à la police afin qu'elle circule plus facilement dans les ruelles de la ville, et installera un système de vidéosurveillance, actif 24 heures sur 24.

Le président de la République, Giorgio Napolitano, originaire de Naples, a également exprimé son inquiétude mardi soir, affirmant dans un communiqué "vivre avec angoisse ces journées, parmi les pires que la ville ait connues depuis longtemps".

Selon des chiffres officiels, la guerre des clans mafieux a fait vingt morts au cours du 1er semestre 2006 à Naples et sa région contre 38 pour la même période de 2005.

Sullo stesso argomento

Articoli in archivio

Ieri i controlli dei carabinieri nell'area nord, oggi il presidio della polizia nella zona della faida
Piano Amato al via da Secondigliano
A Scampia un murales per ricordare le vittime innocenti dei clan
di Dario Del Porto su L'Espresso del 06/11/2006
LA CRIMINALIDAD EN ITALIA
Prodi visitˇ Nßpoles, una ciudad agobiada por la violencia mafiosa
El primer ministro, que se declarˇ angustiado, prometiˇ combatir el desempleo
di Julio Alga˝araz su ClarÝn del 03/11/2006
Naples en proie Ó la violence
Sept morts en cinq jours: la presse italienne traque les causes et cherche des remŔdes Ó la crise
su Le Temps del 02/11/2006

News in archivio

Emergenza criminalitÓ in Campania: tre omicidi nel weekend. Per il ministro della Giustizia l'invio dei militari "non Ŕ un tab¨"
Camorra: Mastella apre sull'esercito a Napoli, piano del Viminale per l'emergenza
Per fronteggiare la situazione sarebbero pronti 1.300 uomini in pi¨. Ma il portavoce di Prodi frena: "Ancora non Ŕ stato deciso nulla"
su La Repubblica del 30/10/2006
 
Cos'´┐Ż ArchivioStampa?
Una finestra sul mondo della cultura, della politica, dell'economia e della scienza. Ogni giorno, una selezione di articoli comparsi sulla stampa italiana e internazionale. [Leggi]
Rassegna personale
Attualmente non hai selezionato directory degli articoli da incrociare.
Sponsor
Contenuti
Notizie dal mondo
Notizie dal mondo
Community
• Forum
Elenco degli utenti

Sono nuovo... registratemi!
Ho dimenticato la password
• Sono giÓ registrato:
User ID

Password
Network
Newsletter

iscriviti cancella
Suggerisci questo sito

Attenzione
I documenti raccolti in questo sito non rappresentano il parere degli autori che si sono limitatati a raccoglierli come strumento di studio e analisi.
Comune di Roma

Questo progetto imprenditoriale ha ottenuto il sostegno del Comune di Roma nell'ambito delle azioni di sviluppo e recupero delle periferie

by Mondo a Colori Media Network s.r.l. 2006-2019
Valid XHTML 1.0, CSS 2.0